le défi de Claire : les "accents"

Très chère Claire, 

Alors ça, pour un premier défi, c'est un premier défi ! Non parce que outre ces "accents braid", il y a aussi sur la jeune fille en rose une toute petite difficulté supplémentaire : c'est une tresse allemande ! 
(keuneupouark vous connaissez mon point faible : j'ai du mal à faire ce type de tresse sur ma propre tête) ...
Et bien qu'à cela ne tienne, après quelques jours d'entrainement intensif et des cheveux en moins, voici le tutoriel coiffure en image :

Réalisation coiff. 1:

- faites une DEMIE tresse française (explication ICI), c'est-à-dire que vous vous arrêtez d'insérer des mèches dans votre tresse lorsque vous arrivez approximativement à hauteur des oreilles.

- nattez les cheveux sortant de la tresse française en natte normale; sécurisez-là à l'aide d'un élastique discret. recouvrez cet élastique d'un petit morceau de ruban décoratif ou de fleurs.

- sélectionnez une mèche de cheveux derrière l'oreille que vous natterez (la mèche, pas l'oreille). Afin de cacher le départ de cette natte, n'hésitez pas à aller chercher des cheveux situés sous votre tresse française. Faites de même derrière l'autre oreille



- Faites passer chacune des petites nattes par dessus votre grosse natte centrale, puis glissez leur bout sous la naissance de cette même grosse natte
Je propose comme système de fixation une mini pince croco qui vient fixer les deux bouts de petites nattes aux cheveux du dessous de la natte.
(oui, le modèle a changé, je vous présente la chevelure de ma mère :) pas facile de coiffer et prendre les photos en même temps)

- terminez en intégrant à intervalles réguliers de petites fleurs dans la tresse française.




Réalisation coiff. 2:

- commencez cette fois-ci par les accents : sélectionnez derrière chaque oreille une petite mèche que vous natterez très serré (pour obtenir l'effet "perle" de la photo, vous pouvez rajouter un peu de gras, huile ou beurre). 

- faites votre tresse néerlandaise (explication ICI), tout en laissant de côté les petites nattes précédemment faites. attachez-là à l'aide d'un petit ruban.


- intégrez vos deux accents à l'aide d'une aiguille à cheveux (on en parle ICI) ; pas besoin de fixation supplémentaire, si l'on passe plusieurs fois l'accent sous la natte principale. 

- en touche finale, intégrez les petites fleurs de mariage. 

Astuces:
- mieux vaut commencer par une tresse française et la première technique d'intégration des accents.
- pour les petites fleurs, par ICI le truc. Si vous avez le temps, il y a pleins de tutoriels sympas sur youtube pour faire des fleurs à partir d'un ruban. 


*********
Merci Claire pour ce défi, et merci pour ce site que j'avais zieuté il y a longtemps mais dont j'avais perdu l'adresse ! Je vous invite d'ailleurs à y jeter un oeil, car même si niveau graphisme il date un peu, les photos témoignent d'une sacrée dextérité : 

Si l'une d'entre vous a des idées pour camoufler le début et la fin des accents, qu'elle n'hésite pas et laisse un message !

Sur ce, je vous laisse avec quelques photos concernant ces "accents", qui sont en fait la mise en valeur de mèches : 


accent natte bandeau
accent nattes croisées 
accent serre-tête natte égyptienne
accent mèche
accent perle
accent vanille


accent plume colorée


9 commentaires:

  1. Superbes coiffures: félicitation :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup Nathalie, surtout que leur mise en place n'est pas si évidente ; c'est parce que ces coiffures demandent une symétrie parfaite que je les ai classé "niveau difficile".

      Supprimer
    2. C'est quoi ton astuce pour être sûre de centrer parfaitement ta coiffure sur tes cheveux ?

      Supprimer
    3. Et ben justement, c'est super difficile à centrer ! Alors on va dire que les petits trucs sont :

      - mettre le bout de son doigt de chaque côté de la tête, à l'endroit où on va prélever les mèches qui feront les futures nattes : ça permet déjà de s'imaginer où sera la naissance des accents et donc de voir tout de suite s'il y en a un plus haut que l'autre.

      - bien palper les deux mèches que l'ont a sélectionné pour les accents, de manière à sentir s'il y en a une d'un diamètre plus gros que l'autre (pour être sûre que les deux accents auront la même tronche) ; ça évite de natter pour rien parce qu'on a vu trop tard la différence.


      et puis faut accepter de recommencer jusqu'à ce que ça marche ...

      et puis le mieux c'est d'avoir une vraie commode avec trois miroirs de manière à voir aisément l'arrière de sa tête. Malheureusement je ne suis pas encore assez riche pour ça, donc pour l'instant je fais tout au feeling :)

      Supprimer
    4. Et c'est ma maman qui m'a gentiment servi de cobaye pour faire parfaitement la coiffure N°1.
      (elle souhaite rester incognito :)

      D'ailleurs je la remercie ici, parce que d'habitude elle ne supporte pas qu'on touche à ses cheveux, qu'elle a trèèèèès beaux d'ailleurs (une chevelure bouclée, châtain foncé sauf deux mèches blanches au dessus du front, c'trop beau, je voudrais les mêmes quand j'aurais son âge mais c'est déjà loupé parce que je n'ai pas hérité de ses boucles, pfffff...)

      Supprimer
  2. Quand les cheveux deviennent bijoux... Impressionnant ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est exactement ça, des bijoux ! (et pour pas un rond en plus :p)

      Supprimer
  3. Bravo, belle implication!! As-tu déjà reçu ton prochain défi coiffure?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'en ai reçu quatre de la part de Nathalie, mais j'en demande toujours plus !
      Un indice, le prochain défi sera ... royal.

      Supprimer