Face à la crise, des espagnoles vendent leurs cheveux

Lika aux cheveux longs de Yûji Kanno & Matayoshi


Vendre ses cheveux
nous savions cette pratique courante chez les indiennes et les russes.
Aujourd'hui, ce sont les espagnoles qui font ce geste fort de vendre une partie d'elle-même. 



Pelos © F. POLLET ROUYER


Une émission sur France Culture est parue hier sur ce sujet . Faisant la comparaison avec Fantine, des Misérables, Frédérique POLLET ROUYET est partie à la rencontre de ces femmes espagnoles qui vendent une couette de 200 grammes pour leur survie. De la vente de ses cheveux à la vente de son corps ... le glissement possible semble malheureusement logique. Le cheveu, témoin de la santé de notre corps et de notre esprit (comme je le répète souvent sur ce blog) devient ici témoin de la santé d'une société.

" Par ce prisme du cheveu, je donne la parole aux femmes frappées par la crise. "






"Pelos : histoires de cheveux", émission diffusée de 17h à 17h55 lundi 24 juin 2013, in Sur les docks.


Frédérique PR (son blog)

La vente de ses cheveux
n'est pas proposée qu'aux chinoises, aux indiennes, aux russes, aux espagnoles.
 Ce sacrifice est mis à portée de main des françaises, 
via des sites et forums forts connus.




Le sacrifice d'une chevelure

La notion de choix est fondamentale. C'est ce qui permet de différencier Joséphine de Fantine (les quatre filles du docteur March de L. MAY ALCOTT vs Les Misérables de V. HUGO) : toutes les deux sacrifient leur chevelure pour de l'argent, mais dans la version originale de MAY ALCOTT, Jo a envie d'être tondue pour ressembler à un garçon. 
Fancine vend ses cheveux pour 10 F, soit 5,80 € (1 franc 1830 = 58 centimes d'euros)
et Joséphine gagne 25 $, à peu près 57 (1 dollars 1860 = 3 dollars actuels)



femmes poupées, femmes images


   Longs, courts ? 
Normes sociales ou soucis financiers, nombreuses sont les mauvaises raisons poussant les femmes à tenir leurs cheveux longs ou courts contre leur volonté. Poussées par les hommes, poussées par les normes, poussées par la société de consommation ...





Les cheveux longs n'étant plus une obligation sociale actuellement en France, nous qui avons les cheveux longs par choix et qui les bichonnons d'amour, comment réagirions-nous si nous étions obligées, pour des raisons financières, de les couper ?


Personnellement, je ne mettrai JA-MAIS d'extensions en cheveux humains, et tant que j'aurais des moyens financiers corrects, JA-MAIS je ne ferai le geste de vendre mes cheveux. Ce qui est certain, c'est qu'un jour ou l'autre je couperai mes cheveux longs très courts (ce ne sera rien que la troisième fois dans ma vie :p ) et j'hésite entre deux solutions :

1/ donner mes cheveux à une de mes amies (malade) qui rêve d'une perruque en cheveux véritables mais qui n'en a pas les moyens. Ca lui fera déjà moins cher si elle apporte la matière première. 

2/ si je ne peux donner mes cheveux en étant sûre de leur destination finale (qu'il n'y ait pas d'abus), je les garderai pour moi-même, afin de me faire faire une perruque pour quand je serais grand-mère (au moins, quand on me dira "ce sont tes vrais cheveux ?", je pourrai répondre à l'affirmative :)

Mais toutes n'ont pas le choix ...


" Là où on souffre de la faim, il y a toujours des cheveux à vendre "

Cette devise est celle de Justino Delgado, dont vous pouvez voir le commerce ici


.............................................
Edit du 7 juillet 2013 :

10 commentaires:

  1. Un bien triste sujet...
    Merci de partager ces informations, c'est toujours utile de savoir ça !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est tristement réel.
      Ca permet de ne pas oublier la condition des femmes dans le monde.
      Les extensions humaines, ça fait naturel, c'est beau, ça en devient une opération banale en France, mais qu'y a-t-il derrière l'image ?

      Supprimer
  2. J'ai toujours eu les cheveux longs; après la naissance de ma 3°, je les ai coupées, et je m'aimais bien comme ça, mais plus personne ne me reconnaissait...Les hommes aiment les cheveux longs, mon mari , mes 3 frères regrettaient......Et les cheveux courts, c'est tous les jours la même tête................
    En tout cas, je confirme que les indiennes ont des cheveux incroyables, d'une grande beauté, solides et brillants (le shikakai!)Au Rajasthan, je n'en ai pas vu une avec les cheveux courts (comme l'"uniforme" des chinoises)En revanche, ça doit être institutionnel, elles ont TOUTES une natte dans le dos, fleurie en principe; dans la rue on vend des bouquets de fleurs fraîches exprès!
    Les écolières ont des rubans de couleur selon la classe, l'école, et souvent deux nattes repliées en arceaux de chaque côté du visage...Il est bien, cet article!!!Merci!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mon homme aime les cheveux courts :) comme quoi
      Mais depuis que j'ai les cheveux vraiment longs (2 ans) il me préfère comme ça, il s'est habitué et me voit bien dans ma peau.

      La chance que tu as d'avoir pu voyager ainsi ... ^^ j'aimerai beaucoup aller en Inde (pour la culture et voir ma filleule)
      Il y une différence entre les femmes qui se sentent bien avec leurs traditions et leur longue natte, et celles qui y sont obligées uniquement pour plaire à la gente masculine ...

      Supprimer
  3. Vu la galère par laquelle je suis passée pour arriver au bout de trente ans à obtenir des cheveux sains, brillants, doux et forts : non JAMAIS Pukali, je ne donnerais ou ne vendrais mes cheveux car ils font partis intégralement de moi et de mon âme : c'est ma propriété.
    Autant vendre son âme, se prostituer, se tuer, se vendre soi-même ou vendre ses organes ou vendre ses enfants ou leurs organes ?!!!!!!
    Il n'y à rien de + précieux au monde que sa propre existence, sa propre personnalité et sa propre vie : alors moi je dit qu'il faut respecter cela totalement et intégralement et rester fier et digne !!!
    Cela comprends soi-même puis après son âme soeur et son enfant = J'en appelles au respect et à la dignité qu'il n'y a plus du tout aujourd'hui chez certaines personnes ^^
    Cet article est vrai mais me choque car il n'y a plus de moralité dans le geste de se couper les cheveux : autant se couper un bras ou une jambe !!!
    La seule chose que j'acceptes avec le sourire c'est si la personne est d'accord et que cela la rends TRES heureuse alors là je n'ai pas mon mot à dire.
    Rendre service aux autres, Pukali, je l'ai fait et je le ferais encore comme toi mais LA faut pas pousser non plus.
    Donner ses cheveux à une amie malade JAMAIS je ne le ferais et pour moi ce n'est pas une amie une personne qui te réclames tes cheveux pour elle.
    Excuses moi mais je suis très sensible et là çà m'as franchement beaucoup choquée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est un sujet sensible pour toi, je le vois.

      Mon amie ne m'a jamais demandé mes cheveux. C'est moi que me suis dit que je pourrai lui en faire don. Cela, je pense, change quelque peu la donne :)
      De plus, si l'on part du principe que je suis prête à faire don de mes organes à ma mort, je trouve que le geste de donner mes cheveux de mon vivant n'est pas plus impressionnant que ça.

      Encore une fois, ma démarche serait volontaire et gratuite et donc grandement différente des ces femmes obligées par leur condition sociale de se séparer de leurs cheveux. C'est cette OBLIGATION de se séparer d'une partie de soi que je trouve scandaleuse.

      Supprimer
    2. Et ce qui m'indignes également c'est le lien vers des filles poupées froides et qui paraissent sans vie, pâles, mortes même, anorexiques, pot de peinture et toutes refaites avec chirurgie esthétique : beurk ! Affreux !
      Je cherche ou est l'erreur mais sont - elles seulement humaines ?
      Elles sont figées comme des pantins en plastiques.
      Cà me fais peur.

      Supprimer
    3. Yerk, moi aussi.
      Leur naturel a succombé au besoin de paraitre.
      Pour moi elles ont besoin du meilleur des psy ... c'est maladif ce genre de transformation corporelle.

      Supprimer
    4. 2 questions :

      1°) Pourquoi tu souhaites opter pour du court et quelle coupe puis pour combien de temps ?
      2°) Pourquoi le 3 de 365 Coiffures entre parenthèses ?

      Supprimer
    5. 1) je l'ai toujours su et ça peut se faire dans un an comme dans 10 (j'aime changer, j'aime les coiffures et comme je l'ai dit, ce ne sera pas la première fois que je passe d'un extrême à un autre) ; mon but n'est pas d'avoir une longueur mais d'avoir des cheveux sains et mon idéal longueur - s'il y a - se trouve entre 60 et 80 cms (ça aussi je l'ai déjà dit ^^). J'en bave de plus en plus pour me coiffer (au bout d'un moment le long devient handicapant) et puis je pourrais revenir à des exemples de coiffures applicables sur une longueur moyenne.

      2) ah-aaaaaah, enfin une observatrice :p
      En fait je me suis rendue compte que mon prochain tuto sera le 65ème ! C'est symbolique, mais ça veut dire qu'il m'en restera 300 tout pile à faire ^^ comme quoi, mine de rien, cette banque de données coiffuresque s'est bien enrichie.

      Supprimer