Du soleil équatorien dans les cheveux : la Cinta


Si certaines chevelues initiées ont déjà entendu parler du Kardoun nord-africain, très peu d'entre nous connaissent ce ruban de coiffage équatorien. Voici donc l'histoire de ce petit bout de soleil, en espérant que cela fasse durer l'été indien ^^

Appelé Cinta (trad. "ruban, bande") lorsqu'il sert à attacher les cheveux et Faja lorsqu'on l'utilise en guise de ceinture, ce long cordon en coton épais à relief fait partie intégrante des costumes traditionnels équatoriens. Les miens m'ont été offerts par Sophie (mon modèle cheveux court ^^) et proviennent de la ville d'Otavalo. 




On trouve des Cintas de différentes largeurs et de toutes les couleurs. Ma journaliste capillaire de terrain Myriam me dit que ce sont plutôt les femmes et filles provenant des montagnes qui perpétuent la tradition et portent la cinta au quotidien.


source - source - source

Réalisation 

1) commencez par démêler et brosser votre chevelure vers l'arrière, en les réunissant dans une main comme si vous vous prépariez à une queue de cheval basse classique.

2) Faites une queue de cheval en nouant votre ruban en son milieu

3) descendez en croisant les deux pans du ruban vers le bas jusqu'à la moitié de la longueur du ruban.

4) Arrivée à la moitié de la longueur du ruban, remontez, toujours en croisant les deux pans. 

5) de retour à la naissance de la queue de cheval, nouez les deux pans entre eux. Si vous avez une cinta munie de deux petits pompons, vous pouvez les croisez sur le dessus de manière à terminer la coiffure en beauté.



Je peux vous assurer que cette manière de nouer est extrêmement fiable et rend votre coiffure hy-per solide. Avis à celles qui n'ont pas toujours un élastique à portée de main !


Une autre fois, je vous montrerai une autre manière de nouer la Cinta équatorienne, ce qui vous donnera l'occasion de voir mon deuxième modèle, plus fin et multicolore. 
En attendant, je remercie :

Sophie, qui m'a offert mes deux cintas, et Myriam, qui a gentiment accepté de répondre à mes questions sur la cinta au point d'aller sur les marchés pour demander directement aux équatoriennes l'histoire de ce ruban qui, je l'espère, vous aura donné envie !

Je vous laisse avec un aperçu du marché d'Otavalo

.........................................................................

Edit du 21 septembre : 

Commentaire de Sophie 
"Otavalo est célèbre en Équateur pour son immense marché de produits typiques : bijoux, vêtements, accessoires, etc. Il n'est pas vraiment intéressant en soi, pour moi c'est sa variété qui fait son succès, même si à mon avis on n'y trouve rien qu'on ne pourrait trouver à Cuenca...
Je t'envoie quelques photos prises non loin de là lors d'un défilé (à Cotacaxi) pour que tu voies un peu les costumes, et ce type de coiffures, qui est plutôt typique de cette région du nord de l'Equateur (on en voit beaucoup moins à Cuenca, même les indigènes portent plutôt des tresses dans le sud du pays). Comme tu peux le voir, et ça, c'est plutôt général, les équatoriennes sont assez friandes de coiffures élaborées!"


11 commentaires:

  1. Wouah, génial !! J'adore la couleur de ton ruban :p

    RépondreSupprimer
  2. Le cousin du kardoune et aucune différence : çà coiffes et lisse le cheveu ;)
    Tu es superbe avec tes cheveux longs coiffés avec la cinta :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que ça y ressemble beaucoup (tous les deux sont des "rubans") à cela près que le kardoun traditionnel
      1) est toujours jaune et rouge-orangé,
      2) et qu'il est aussi un peu moins épais que la cinta (j'ai pu faire la comparaison en direct, on vient gentiment de m'envoyer un kardoun, d'ailleurs il va falloir que je vous fasse un article test dessus ^^)
      3) de plus, le kardoun s'utilise plutôt la nuit, sur toute la longueur de la chevelure pour la lisser , alors que la cinta est avant tout une attache de jour.

      Supprimer
    2. 4) et le bonus : sur ma cinta il y a des pompons ^^

      Supprimer
  3. Ta réponsse au-dessus et juste, j'ai une préférence pour la cinta, les coiffures de jour................Bravo!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ^^
      J'adore cette catégorie "cheveux du monde", voyager par les cheveux c'est plutôt amusant :)

      Supprimer
  4. J'aime beaucoup cet accessoire, malheureusement, je crains que cela ne mette que d'avantage en exergue mon manque cruel d'épaisseur capillaire. Cela doit surtout aller aux chevelures abondantes.
    Merci pour cet article bien documenté !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vu que la Cinta contient et comprime les cheveux de manière à leur faire prendre le moins de place possible, je pense que tu as raison de dire que ça doit mieux aller esthétiquement aux chevelures épaisses. Cependant, d'un point de vue pratique, la Cinta fonctionne sur tout type de tignasse puisqu'elle se serre selon les besoins (cf. les deux petites filles des photos qui ont des masses capillaires fort différentes).

      Supprimer
  5. Je ne connaissais pas, c'est très joli en tout cas. Faudrait que j'aille faire un saut dans ce magasin à Saint-Etienne qui vend des produits artisanaux d'Amérique du Sud....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aaaaah si tu as la chance d'avoir un magasin de ce type près de chez toi, c'est génial, profites-en !

      Supprimer